Photos souvenirs

Publié le


   En route vers l'étape suivante, la péninsule de Notsuke, nous nous sommes brièvement arrêtés sur le parking du col de shiretoko pour profiter du paysage.

    De celui-ci, on peut apercevoir les îles (Kunashiri, Etorofu, Shikotan et l'archipel des Habomai) que l'Union Soviétique avait envahies un peu plus que prévu à la fin de la seconde guerre mondiale. Elles sont toujours sous contrôle russe et le gouvernement japonais cherche à les récupérer (diplomatiquement). J'ai malgré tout l'impression que le sujet ne suscite guère l'enthousiasme de l'opinion publique (hormis peut être ses anciens résidents et leurs descendants).

    Si je ne m'abuse, l'île qu'on peut apercevoir est Kunashiri et le couple est Taïwanais. Et si on enchaînait sur les îles Senkaku?
   

Publié dans iroiro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

raphael 19/08/2007 07:33

Ces iles semblent tellement proches qu'on prendrait bien son bateau pour aller y faire un tour ...

C'est une bonne chose que le Japon reste ... aux japonais ;-) Il y a certainement d'autres "new world" pour les russes à conquérir, moins géographiques qu'intellectuels d'ailleurs ...

MP 20/08/2007 16:15

en ce moment, c'est plutot le fond des océans qui les attirent

yubai 17/08/2007 12:54

La photo est toujours magnifique, avec ce grain (j'adore ces bleus dégradés s'alliant avec les verts)  mais le sujet est aussi passionnant !!  Ce traité de San Francisco est une véritable calamité juridique ! J'ignorais totalement les détails relatifs aux iles en question mais c'est ce même traité qui omet, sous pression américaine, de préciser au profit de quel Etat était rétrocédée l'ile de Taiwan, source aujourd'hui de bien des problèmes...L'introduction du facteur russe dans le calcul stratégique américain est une réalité par contre, comme l'a aussi montré la véritable course des armées amércaines et russes vers Berlin en 1945. Il fallait éviter la même situation en Extrême Orient. Par contre, je comparerai plutot Hokkaido à Chypre plutôt qu'à la Corée ou l'Allemagne. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Chypre) Quant aux intentions russes vis à vis des territoires du nord, un article très court et clair  http://www.jfir.or.jp/e/column/050507.pdf“Japan and the Soviet Union – Entangled in the Deadlock of the Northern Territories” by Prof. ITO Kenichi.

MP 20/08/2007 14:33

Merci Yubai! (pour la photo)Oui c'est vrai que le sujet est passionnant. Si l'île d'Hokkaido avait été envahie par l'Union Soviétique, c'est possible que cela est dégénéré comme Chypre mais pour la situation actuelle, je ne sais pas trop... Je ne crois pas qu'il ait de Japonais résidents sur ces îles à l'heure actuelle.J'ai imprimé l'article mais je n'ai pas encore eu le temps de le lire... Je sens que je vais le garder pour la fin de la semaine...

pchan 17/08/2007 07:43

Très belle vue en effet, assez rare car la façade maritime est souvent boucher d'une épaisse couche de nuages venant du Pacifique. Ca fait un sacré contraste; bien délimité par le col de Shiretoko.Comme son nom l'indique, le largage de la bombe atomique pour faire reculer l'armée soviétique est une théorie mais on ne peut s'empêcher de penser à quoi aurait ressemblé le Japon si ils avaient envahi l'île.

MP 17/08/2007 11:35

C'est ce que m'a dit aussi la dame de Tanpopo (super sympa) mais on a eu de la chance et, hormis un peu de brouillard, le beau temps était avec nous toute la semaine.S'ils avaient envahi Hokkaido, cela aurait pu évolué vers quelquechose comme l'Allemagne ou la Corée peut être?

Loïc et Hyun-Jung 17/08/2007 07:31

La vue doit être magnifique. Ces îles sous contrôle russe sont-elles habitées?Le gouvernement japonais cherche à les récupérer pour bénéficier de la zone maritime autour de ces îles. D'un coté les îles entre la Corée, la Russie et le Japon sont souvent sources de querelle diplomatique.

MP 17/08/2007 11:13

Les îles sont habitées. D'après les chiffres de recensement publiés sur wikipédia, la population baisse mais il y a toujours des habitants.Le droit maritime international accorde effectivement une bonne portion de mer d'où découlent des avantages stratégiques (controle de la circulation maritime, etc.) et économiques (zones de pêches et prospection des ressources naturelles à commencer par le pétrole, etc.).Avec le contentieux (opposant Corée et Japon) des Takeshima/Dokdo que tu cites, cela fait trois problèmes de revendications de territoires bilatérales. Les îles Senkaku que je cite à la fin de mon article opposent le Japon, la Chine et Taiwan et sont le troisième auquel je pense.Il y a une autre dispute international que je ne connaissais pas. Celle-ci concerne Okinotorishima, une île (ou devrais je dire un morceau de pierre ponce?) qui est entrain de disparaître à cause d'érosion. La Chine a déclaré qu'elle ne pouvait être considéré comme île, cherchant ainsi à rendre les eaux qui l'entourent internationales.

Le Lapin de Clichy 16/08/2007 21:51

Il me semble que pendant un moment les Soviets guignaient Hokkaidô elle-même. Peut-être pas un hasard si l'île apparaît en magenta sur les cartes de Wikipedia !Si ça se trouve, à l'heure qu'il est, Sapporo porterait encore le nom d'un dirigeant communiste. Thorezov ? Kimilsungov ? Marchaisgrad ? (Personnellement, j'aime beaucoup "Marchaisgrad", surtout que ce pauvre Georges n'a même pas une seule rue qui porte son nom... Alors qu'il nous a fait rire pendant des années !)

MP 17/08/2007 05:34

Je vais peut être faire une bourde énorme mais j'avais du lire au hasard du net des théories comme quoi Enola Gay avait été dépêchée afin d'inhiber certaines vélléités de l'Ours Russe. Avec un calendrier des évènements russo-japonais (ou nippo-soviétiques) de cette époque cela serait intéressant de voir l'évolution. La seule date que j'ai pu trouver est celle de la déclaration soviétique de guerre au Japon soit le 8 août, juste entre little boy et fat man..."Marchaisgrad" un film peut être?