Moynaq (1)

Publié le


     A l'origine, la mer d'Aral était la destination finale de ce voyage. Nous n'y sommes pas parvenus. Moynaq est un ex-port du coté ouzbèque. C'est une des villes les plus proches du peu d'eau qu'il reste et on y accède facilement par bus ou taxi. Pour atteindre la dite mer, il faut utiliser les services d'une agence de voyage et louer un 4x4 avec chauffeur, ce qui nous éloignait de notre "style" de voyage.

    Certes nous n'avons pas eu l'eau de l'Aral, mais Moynaq m'a plu. Après le retrait de la mer et la désertification que cela a entrainé, la ville se retrouve dans une impasse et semble condamner à dépérir. C'est à nuancer car les nombreux enfants qu'on peut y rencontrer (comme dans le reste du pays d'ailleurs) prouve que la vie est toujours là. Je suppose qu'elle est, à l'instar des autres ex-ports, le tribut vivant payé par les ouzbèques au dieu coton. Malgré cette description peu avenante, le lieu et son ambiance m'ont semblé exceptionnels, notamment dans l'hôtel Oybeq qui nous a accueilli pour deux nuits.

    C'est l'entrée de l'hôtel et son chien, un gros berger allemand très cool, qu'on peut voir sur la photo. C'est triste et honteux à admettre mais les taux de pesticides reportés pour la région m'ont inhibé le désir de le caresser. Nous avons par contre mangé le plov de l'hôtel, en dépit d'un Taxi qui nous avait formellement recommandé d'apporter nos vivres et eau pour notre passage à Moynaq. La viande était dure mais le riz coloré par les carottes était bon.

    (P.S. je lis toujours les commentaires mais je n'ai pas encore le temps d'y répondre. J'essaierai de faire des textes d'agréements et d'explications sur les prochaines photos mais je ne souhaite pas trop m'engager... Je repars en France dans une dizaine de jours pour travailler une dizaine de jours et je crains de ne pouvoir poster régulièrement jusqu'à la fin octobre. C'est bien dommage car j'ai fini le développement des films noir et blanc et j'ai reçu aujourd'hui les derniers films couleurs qui me manquaient. La découverte des diapositives à la loupe sur table rétroéclairée est toujours enthousiasmante, j'espére juste que le scanner sera à la hauteur.)
 

Publié dans Ouzbékistan

Commenter cet article

pascal 13/10/2008 23:31

je suis bien curieux de savoir pourquoi le programme a ete change...

MP 01/11/2008 20:35


Je suis pas sur d'avoir saisi ton commentaire, mais si tu parles de notre impossibilité d'atteindre la mer, c'est parce qu'elle n'était pas accessible facilement.


Le Lapin de Clichy 11/10/2008 11:26

La composition me fait un peu penser à ce fameux tableau de David Hockney. (bizarrement, l'homme et la femme représentés sont de parfaits sosies de Brooke et Ridge dans "Amour, gloire et beauté"... °_O)Sinon pour les réponses aux commentaires : j'en posterai moins, ça te fera moins de boulot ! :D

MP 01/11/2008 20:37


j'ai vraiment du mal à m'y remettre, là je profite d'une insomnie...