Tashkent (3)

Publié le


   Le quartier de Chorsu, situé au nord du marché du même nom, est l'un des rares endroits de Tashkent à avoir survécu au tremblement de terre qui secoua la capitale en 1966. Des maisons encadrées de murs de briques recouvertes de torchis, un dédale de ruelles étroites en terre battue qui se terminent souvent en impasse, des enfants qui se réapproprient la rue pour jouer sous le regard des femmes qui discutent en fin d'après midi, ces quelques détails parmi d'autres témoignent du passé de la capitale dont le centre s'articule de nos jours autour de grands boulevards. Ces élements étaient omniprésents dans les trois autres grandes villes Samarcande Bouqhara et Khiva, mais je n'ai pas réussi à les retrouver lors de notre étape à Nukus, dernière grande ville avant Moynaq. Pour le peu que nous avons vu de cette dernière, sa structure s'étalait comme un quadrillage de ville moderne, la rapprochant de ma courte découverte du centre de Tashkent.
 

Publié dans Ouzbékistan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pchan 15/11/2008 15:29

Pas comme au Japon où les vieux quartiers sont simplement victimes d'un plan d'urbanisme inexistant^