dernier bain (5)

Publié le


    L'an passé, peu après avoir déménagé, j'ai eu pendant quelques mois l'habitude de venir me délasser dans ce sentoh, le bain public japonais. On y venait avec un ami français qui s'est retrouvé être mon voisin suite au déménagement. Généralement on s'y retrouvait le soir en semaine après une dure (?) journée de travail avant d'aller manger dans un restaurant des environs. L'endroit était vétuste, son entretien laissait à désirer mais j'aimais bien m'y rendre pour l'ambiance que j'imaginais héritée des années 50-60.

    Le lieu avait sa faune d'habitués et, comme c'est bien souvent le cas dans les bains publics (mais pas tous), c'était également  l'endroit idéal pour se rendre compte qu'il y a bien une culture japonaise du tatouage particulièrement raffinée.

    Malheureusement,  j'ai découvert un beau matin du début de l'année que la cheminée était engoncée dans un échafaudage. Au fur et à mesure que les semaines passaient, j'assistais au démantèlement méthodique du bain. Avant qu'il ne soit irrémédiablement trop tard, je suis revenu exposer quelques rouleaux de format carré.

    La photo 2/3 d'aujourd'hui date de l'an passé, lors d'une des dites soirées. On peut apprécier un tant soit peu l'intérieur du bain et mettre en parallèle la métamorphose subie.  J'en ajouterai une autre dans les jours qui suivent, larvée entre celles prises lors de la démolition.

    Pour conclure, je vous recommande chaudement la lecture de cet article (en anglais) qui traite des fresques murales présentes dans les sentoh.
 

Publié dans le bain

Commenter cet article

Le Lapin de Clichy 10/08/2008 05:24

J'ai quand même l'impression que la tradition des trempettes collectives se perd un peu, non ? C'est à force de dire que les bains chauds tuent les spermatozoïdes, peut-être ? ^^

Pouet 07/08/2008 19:15

+1 ;)J'approuve 100% le commentaire ci-dessus :p

fgautron 07/08/2008 16:56

Merci pour ce beau petit texte explicatif. Je te réclamerais bien d'en mettre plus souvent :-)